définir une maison BBC

Chauffage

Systèmes de chauffageLe chauffage représente un poste important de consommationdans un logement.

Pour une maisons  BBC – effinergie, il peut encore représenter de 20 à 30 kWhep/m2.an dans les zones climatiques les plus froides.

Répondre à un besoin de confort tout en réduisant laconsommation revient à sélectionner les meilleures technologies présentes sur le marché tout en privilégiant les sources d’énergie renouvelables. Il faut être attentif à la génération de chaleur, la distribution, l’émission et la régulation lorsque l’on conçoit l’installation.

La ventilation

La ventilation est essentielle pour obtenir une bonne qualité de l’air et évacuer la vapeur d’eau produite par l’usage du logement(7) et assurer la pérennité du bâtiment.

Elle peut représenter de quelques kWh/m2.an à plus de15 kWhep/m2.an.

Le rôle essentiel d’une ventilation de qualité est donc de garantir la qualité sanitaire de l’air tout en limitant les consommations d’énergie pour le chauffage de l’air et le fonctionnement des ventilateurs. Associées à une bonne étanchéité des réseaux de ventilation, qualité garantie dans le temps avec des conduitsrigides, deux grandes options permettent de satisfaire cet objectif dans le cadre du label BBC – effinergie :1)

 

Perméabilité à l’air

Un bâtiment dont l’étanchéité à l’air est de mauvaise qualité peut voir ses besoins de chauffage augmenter de plusieurs kWhep/m2.an par rapport à une réalisation de qualité.

L’impact énergétique d’une mauvaise étanchéité à l’air estparticulièrement important si le climat est froid ou venté.

De plus, lorsqu’on utilise un système de ventilation double flux, le rendement de celui-ci peut être très fortement réduit, l’air passant par les trous et plus par l’échangeur.

Les défauts d’étanchéité se traduisent par des infiltrations d’air parasites et ont un impact en terme de déperditions,de confort, de santé, d’acoustique et d’efficacité dessystèmes de ventilation.

Ils se situent principalement au niveau des jonctions : menuiseries extérieures, passages des câbles et appareillages électriques, trappes et éléments traversant les parois, liaisons façades-planchers, façades-toitures et insertiondes coffres de volets roulants.

Pour obtenir une bonne étanchéité à l’air, il est nécessaire d’intégrer cette préoccupation dès la phase de conception,en particulier, en limitant le nombre de pénétrations de l’enveloppe et en décrivant précisément les schémas de détails d’exécution.

 

 

Gestion des ouvertures

Dans un bâtiment BBC – effinergie, le choix des fenêtres,portes et portes-fenêtres a un poids important, que ce soit en terme de confort visuel, de consommation d’énergie et de confort d’été.

Pour obtenir le label BBC – effinergie, le coefficient de déperdition thermique des baies vitrées (vitrage et menuiserie: Uw) ne devra pas dépasser 1,7 W/m2.K et pourra aller jusqu’à 0,7 W/m2.K.

Pour un bâtiment BBC – effinergie, on choisira systématiquement les fenêtres en fonction à la fois de leur coefficient Uw, de leur facteur solaire (S) et de leur facteur de transmission de lumière (FTL).

L’analyse thermique devra prendre en compte ces différents éléments.

Par ailleurs, on devra toujours concevoir l’ensemble constitué par la fenêtre (menuiserie et vitrage complet), sa protection solaire d’été ainsi que les occultations d’hiver defaçon à associer faible consommation d’énergie, confortd’hiver et confort d’été.

 

isolation

Bien isoler les parois et traiter l’ensemble des ponts thermiques

Un bâtiment BBC  labellisée  effinergie doit être très nettement mieux isolé  que les bâtiments actuels.

Il est par ailleurs indispensable, quels que soient les systèmes constructifs ou d’isolation, de veiller au traitement des ponts thermiques de structure comme de ceux liés à l’insertion des balcons, coffres de volets roulants,baies, loggia, etc. et ce, à toutes les phases du projet.

Les soins apportés à la qualité de la réalisation et finition des parois sont primordiaux pour que le niveau de performance réalisé corresponde aux prévisions.

 

la conception Bioclimatique

Orientation, ouverture au soleil,  taille et positionnement des baies protections face aux vents, …

Les choix faits conditionnent pour une  grande part la capacité de la maison à limiter les surfaces déperditives, intégrer les apports solaires, préserver le confort d’été, favoriserl’usage de l’éclairage naturel, intégrer des équipementsd’énergie renouvelable, etc.

C’est l’aptitude bioclimatiquedu bâtiment.

Ceci permet d’associer efficacementqualité architecturale, performance énergétique,logique économique et respect duprogramme de l’opération.